You are currently viewing Quelle est la marche à suivre pour créer une micro-entreprise ?

Quelle est la marche à suivre pour créer une micro-entreprise ?

Une micro-entreprise n’a juridiquement rien d’officiel, il ne s’agit pas d’un statut à proprement dit mais d’un abus de langage pour définir les entreprises qui comptent des recettes annuelles ne dépassant pas une certaine limite. Ce sont la plupart du temps des entreprises individuelles EURL ou EIRL.
Vous voulez en savoir plus sur les micro-entreprises et la manière d’en créer une vous-mêmes ? Laissez-nous vous donner tous les détails nécessaires à ce propos.

Ce qu’il faut savoir sur les micro-entreprises

Le régime d’une micro-entreprise est possible à tous les entrepreneurs exerçants seuls leurs activités, mais seulement sous certaines conditions bien définies de recettes annuelles, à savoir un seuil à ne pas dépasser.
Deux types de méthode s’offrent donc à un futur entrepreneur, soit exercer en EIRL, ou en EURL. Il doit obligatoirement être le gérant unique de son entreprise, c’est-à-dire la seule figure physique représentant ce poste au sein de la compagnie.
En ouvrant une micro-entreprise, l’entrepreneur est voué à choisir un statut juridique pour sa compagnie, ce statut est ce qui définira le reste des démarches qu’il devra entreprendre.
Pour les micro-entreprises, la question ne se pose pas vraiment, la plupart des entrepreneurs optent automatiquement pour un régime simplifié micro-social.
Il est également tenu d’avoir une comptabilité très simple qu’on nomme « ultra-simplifiée » auquel cas, cela voudrait dire que son entreprise a une recette bien trop importante pour être considérée comme une micro-entreprise.

Ouvrir une micro-entreprise en EIRL

Si vous êtes entrepreneur et que vous prenez la décision d’exercer en EIRL en nom propre, il vous sera obligatoire de faire une déclaration de votre activité en tant que micro-entrepreneur, sur laquelle votre choix sera mentionné, en plus de déclarer l’affectation de patrimoine.
Vous pouvez effectuer ces procédures de deux manières différentes :

  • Sur Internet ;
  • au centre de formalités des entreprises.

Un site web spécialisé existe aujourd’hui pour vous permettre de faire vos deux déclarations sans vous déplacer de chez vous. Vous pouvez également traditionnellement vous rendre dans un centre de formalités des entreprises pour remplir les formulaires nécessaires sur place, à savoir le PO CMB qui est destiné aux micro-entrepreneurs, notamment les commerçants et les artisans. Ou alors le PO PL micro-entrepreneurs dédié aux professionnels libéraux. Sans oublier le formulaire P EIRL et la déclaration de patrimoine.
Tout l’intérêt d’une démarche en EIRL est de pouvoir préserver ses biens personnels des aléas financiers que pourrait subir la micro-entreprise.

Ouvrir une micro-entreprise en EURL

Des différences notables se présentent entre les deux formules. En EURL, les démarches nécessaires à la création de la micro-entreprises sont plus importantes car elles concernent des procédures fiscales dans le régime de gestion.
La vraie difficulté de cette méthode est la charge de travail qui s’abattra sur l’entrepreneur, sachant qu’il devra obligatoirement gérer son entreprise en unipersonnel. Il devra ainsi procéder à la rédaction de statuts, la publication d’un avis de constitution, créer un compte bloqué sur lequel déposer les bénéfices, faire analyser les bénéfices en nature, faire une demande d’immatriculation pour personne morale (qui sera votre micro-entreprise) et bien d’autres choses encore.
Il est très rare qu’un micro-entrepreneur choisisse ce moyen d’exercer, la plupart choisissent la méthode EURL qui est nettement plus avantageuse pour eux pour en sauvegardant leurs biens personnels des malheurs de l’entreprise.
Vous en savez maintenant plus sur les procédures à suivre en ouvrant une micro-entreprise, ce qui vous permettra à prendre des décisions plus sages, notamment sur les méthodes de gestion à choisir. Une micro-entreprise est un projet difficile à mener, il faut donc mettre toutes les chances de son côté pour le mener à bien et arriver à ses fins.


Vous aimerez aussi