Créer sa micro entreprise en ligne

Créer sa micro entreprise en ligne

Vous avez une petite entreprise à créer, mais vous ne savez pas par où commencer ? Une micro-entreprise est le moyen de démarrer votre activité, mais avec moins de dépenses et de processus que la création d’une entreprise normale et il est d’autant plus simple de la faire en ligne, via des sites spécialisés. Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le processus de création d’une micro-entreprise. Vous trouverez des informations utiles tout au long de cet article.

Créer sa micro-entreprise en ligne

Il vous est obligatoire lors de la création de votre micro-entreprise de l’annoncer au centre de formalités des entreprises : l’adresse de votre micro-entreprise et de vos activités professionnelles. Il existe de nombreux dossiers administratifs qui vous permettent de donner votre adresse professionnelle et le faire en ligne de façon beaucoup plus simple. Et oui ! Il est possible et très simple de créer sa micro-entreprise seul, il suffit pour ça d’être muni d’une connexion Internet et de quelques connaissances informatiques. Plusieurs sites de création de micro-entreprises gratuits existent, suivez les étapes et fournissez les pièces administratives demandées, la pièce d’identité et autres formalités dépendantes du type d’entreprise créé.

Dans le cas où vous préférez avoir recours à de vrais professionnels, c’est également possible, vous pouvez avoir recours à des plateformes juridiques qui vous suivront tout au long de votre projet. Plusieurs plateformes et sites existent, à titre d’exemple, nous citerons le site Portail Auto-Entrepreneur.

Les conditions de votre micro-entreprise

Pour créer une entreprise, il est nécessaire de respecter des paramètres spécifiques de chiffre d’affaires et des limites à ne pas dépasser : les limites des montants à ne pas dépasser en 2020 sont :

Dans le cas du commerce de biens et de marchandises ou de tout commerce, y compris le service d’hébergement, 176 200 € ne doivent pas être dépassés. La somme maximale à ne pas dépasser est de 72 600 € dans le cas d’une activité artisanale ou libérale ou d’avantages industriels.

Les personnes qui sont autorisées à créer une micro-entreprise sont :

  • Les fonctionnaires.
  • Les salariés.
  • Les écoliers.
  • Les retraités.

Dans le cas où vous êtes salarié et que vous souhaitez créer une micro-entreprise, il est possible de concrétiser votre projet, mais certaines exigences vis-à-vis de votre employeur doivent être respectées. Votre nouvelle activité doit être exercée en dehors de vos heures de travail à qui vous devez être fidèle et vous devez avoir un accord concret de la part de votre employeur si vous souhaitez solliciter le soutien d’un de ses clients qui pourrait vous aider dans votre nouvelle activité.

Aussi, si vous êtes étudiant, c’est envisageable aussi. Un étudiant peut créer sa propre entreprise, mais cela peut avoir une influence sur les droits dont il dispose, comme le coût du loyer et les bourses.

Types de micro-entreprises

Il existe plusieurs types de micro-entreprises, en voici deux exemples :

La micro-entreprise à domicile

Si vous exercez votre métier, l’adresse de votre micro-entreprise peut tout à fait être la même que celle de votre domicile. L’avantage de la modification de l’adresse d’une micro-entreprise est que, contrairement aux entreprises normales, elle est entièrement gratuite. Par exemple, le déplacement de votre nouveau lieu de travail vers le centre sera simple et rapide à effectuer.

Pépinière d’entreprises et micro-entreprise

Les incubateurs d’entreprises mettent à la disposition des micro-entreprises des bureaux peu coûteux et très demandés. Ce type de services est très en demande. Il est obligatoire de se former et d’acquérir les certifications adéquates, quelle que soit l’activité que vous souhaitez exercer. Vous pouvez suivre des formations pour obtenir les capacités nécessaires à la gestion de votre entreprise si votre activité est artisanale.